Le Québec prêt à accueillir des entreprises du Loiret

Sogevest, article de presse Quebec
Deux fonctionnaires québécois, chargés du développement économique, ont rencontré des entrepreneurs de la région.

Plusieurs entreprises régionales vont sans doute se rendre au Québec, début 2016, et plus précisément à Victoriaville, une ville de 46.000 habitants, à équidistance de Montréal et Québec.

En octobre, deux fonctionnaires chargés du développement économique de cette ville ont fait le déplacement en Centre-Val de Loire, pendant dix jours, pour rencontrer plusieurs entrepreneurs. Les Québécois leur ont vanté les charmes de leur région et surtout le dynamisme de l’accompagnement qui pourrait leur être réservé, à commencer par l’accueil dans un incubateur, en construction.

Plusieurs dirigeants, tel Patrick Zack de la toute nouvelle société orléanaise Openwall, ou Samuel Poisson, des escaliers Bellier de Fay-aux-Loges, se sont montrés intéressés par l’ouverture de marchés dans cette province, porte ouverte sur les États-Unis.

Grâce à Zéodry +

Toute cette démarche a commencé grâce à Dominique Boutaud, inventeur orléanais de la « zéodratation par confinement » de produits alimentaires, nommé Zéodry +. Quand il a ouvert son site Internet, voilà un peu plus de trois ans, il avait remarqué qu’il avait de nombreux visiteurs canadiens, et avait donc mené un voyage de prospection. Il avait été alors reçu à bras ouverts à Victoriaville, où il a pu transférer son démonstrateur. Il sera d’ailleurs l’un des premiers occupants de l’incubateur. Et il va pouvoir commencer sa commercialisation, début 2016, avec des produits canadiens.

Fortes de ce succès, les autorités chargées du développement économique, à Victoriaville, lui ont demandé s’il ne connaissait pas d’autres Français susceptibles d’ouvrir une antenne au Québec.

C’est alors que Sogevest entre en jeu. Cette entreprise de conseil en ingénierie financière et juridique, basée à Tours, a été créée, voilà cinq ans, par un jeune Orléanais, Julien Cuvillers. Le jeune diplômé, en droit des affaires et en finance\audit, se donne pour mission de participer au développement de ses entreprises clientes, au point de vue comptable, juridique, exportation, etc.

Une opération bénévole

Le jeune homme s’est donc chargé de faire venir les deux fonctionnaires québécois, en octobre, dans la région. Des rendez-vous individuels ont été menés et une conférence donnée chez Normacadre, devant une poignée d’entreprises, avec l’aide du Centre des jeunes dirigeants.

Julien Cuvillers espère maintenant convaincre les Français de séjourner au Québec pour se rendre compte des débouchés possibles.

Il s’est chargé de toute cette opération de rapprochement international bénévolement, mais il espère bien que la région Centre-Val de Loire et le centre du Québec finiront par former des liens fructueux pour ses clients… et Sogevest.

Voir l’article sur le site de www.larep.fr

Leave a Reply